Nocturne (2017)

Nocturne
Un projet de Massimo Furlan//Numero23Prod.

Festival Les Tombées de la Nuit, Rennes (FR)
7-8-9 juillet

Dramaturgie : Claire de Ribaupierre
Musique : Orchestre d’Harmonie de Rennes (OHR), Harmonie de l’Ensemble Musicale des cheminots Rennais (EMCR) et Harmonie de Musique de Ste Cécile de Janzé Lumière et technique : Daniel Demont
Administration : Claudine Geneletti
Diffusion : Jérôme Pique

Pour cette performance, il s’agit d’emmener les spectateurs dans le train une fois la nuit tombée, afin de leur faire vivre une expérience liée au paysage et à la musique. Le travail consiste à proposer un cadre, celui de la fenêtre du wagon tout d’abord, pour faire apparaître une image dans laquelle le spectateur pénètre doucement, avec le rythme du train. Il est invité simplement à écouter la musique d’une fanfare qui sort de l’obscurité, et rompt le silence. Puis les spectateurs descendent et partent à pied dans un village endormi, des rues désertes, peuplées d’ombres. Ils marchent tous ensemble, et découvrent peu à peu des images sonores surgissant de la nuit. Il s’agit ainsi de partager avec le public une douce nuit d’été, d’être accompagné tout au long du chemin d’une mélodie festive ou mélancolique, à la lueur de la pleine lune, et de guetter ensemble des ombres et des silhouettes. Comme une rêverie douce à l’écoute de la nuit et de ses habitants. La fanfare est un élément récurrent dans les projets de performances de Massimo Furlan : elle évoque quelque chose de populaire, de simple, de festif. L’un des enjeux de cette performance c’est de rencontrer et de travailler avec des personnes qui jouent de la musique pour le plaisir d’être ensemble. Essayer d’aller, avec eux, le plus loin possible, le plus simplement.


Nocturne - Les Tombées de la Nuit 2017 from KuB on Vimeo.


Galerie photo