(Love story) Superman

Un projet de Massimo Furlan
Création: 7 au 17 avril 2005, Théatre de l'Arsenic, Lausanne.

« A l’instant où j’étais Superman c’était entre le bureau et mon lit. Imbattable, une fraction de seconde pour faire le tour de la terre, vaincre le mal avant de m’écraser sur le lit. Un instant fulgurant où le pyjama Calida se transformait en extraordinaire combinaison bleue à cape rouge et où la couleur jaune pâle du couvre-lit se muait en champ de blés ou en paysage urbain. Vaste surface terrestre où il s’agissait de vaincre le mal absolu qui menaçait la planète. Cela avant d’aller au lit, avant la nuit, avant l’école du lendemain, avant de revoir les yeux bleus de Sonia Gerber.
Enfin réussir, être là, triomphant. »
Love story construit une suite d’images sans paroles, surgies d’un espace profondément noir, dessinant des bribes de récit onirique et burlesque.
Devant nous, tous se tiennent comme surgis de l’enfance mais trop vite grandis, à l’étroit dans leur costume, trop longs ou trop petits, trop maigres ou trop larges, trop rapides ou trop lents, maladroits.
Les garçons rêvent de Superman, figure unique, survivant de la lointaine planète Krypton, puissant héros venu pour sauver l’humanité entière, étranger triomphant portant sur ses épaules une mission et un héritage démesurés.
Alors les garçons jouent : ils enfilent pyjama, slip, chaussettes et partent à l’aventure.
Et, pendant ce temps, à quoi rêvent les filles ? (In)différentes, elles rêvent de princesses, de fées bleues, elles inventent des mondes à elles, excentriques et bizarres, en parfait décalage mais aussi en parfaite harmonie, bancale, avec l’univers des garçons.
Les images longues de cette performance disent le désir de l’autre et le désir d’être autre, elles présentent la confrontation et l’échec, le double et l’inversion, le rêve de voler et la chute.
L’équipe de "(love story) Superman" est un collectif de performeurs, composé d’éclairagistes, vidéaste, musicien, ingénieur du son, plasticien, danseuse, comédien, … Ce sont avant tout des corps ordinaires, des corps simplement habités, investis.


Avec la participation de:
Philippe de Rham, Marie Barone, Nicolas Frey, Antoine Friderici, Massimo Furlan, Laura Gamboni, Sophie Guyot, Thomas Hempler, Sun-Hye Hur, François Karlen, Daniel Demont, Thierry Stalder, Nicolas Meyer, Julie Monot, Claire de Ribaupierre, Stéphane Vecchione, Alain Weber.
(10 interprètes sur scène)

Soutiens:
Pro Helvetia - Fondation suisse pour la culture, Loterie Romande, Etat de Vaud, Ville de Lausanne, Banque Cantonale Vaudoise

Une coproduction:
Théâtre de l'Arsenic, Lausanne


Liens vers presse:

En Superman, Massimo Furlan démonte le modèle impossible du mâle contemporain
L'absence des mots, l'impact des tableaux
A quoi rêvent les garçons face aux filles ?
Superman mit Bauchansatz, Massimo Furlans schräges Bildertheater
Superman mit Bauchansatz




Galerie photo